Toute personne a droit au travail, au libre choix de son travail,
à des conditions équitables et satisfaisantes de travail et à la protection contre le chômage.
Tous ont droitsans aucune discrimination, à un salaire égal pour un travail égal.
(Art. 23 Déclaration Universelle des droits de l'Homme)

 

Pourtant, chaque année, les statistiques viennent rappeler la triste réalité de la discrimination sur le marché du travail dans les pays de l'Union européenne.

Le taux de chômage des jeunes nés dans un pays européen de parents immigrés est 50% plus élevé que celui des jeunes sans origine migratoire. Parmi eux, un sur cinq estime être victime de discrimination.

En Belgique, le Monitoring Socio-Economique 2015 sur le Marché du travail a encore démontré le caractère inégal de l’accès à l’emploi selon l’origine.

Ce constat alarmant est reconnu par tous et la situation dénoncée année après année ne s'améliore pas. Pourtant, les législations anti-discrimination existent à tous les niveaux.

Pourquoi la jurisprudence reste-t-elle anecdotique ? Pourquoi les recours devant les Cours et Tribunaux ne sont-ils pas plus nombreux ? Quels sont les freins qui empêchent les populations les plus discriminées d'ester en justice? Comment prouver la discrimination?

Le colloque donnera la parole aux juristes, ainsi qu’au monde associatif et syndical pour tenter de répondre à ces questions et de mettre en avant des pistes de solutions juridiques.

Il serait évidemment faux de prétendre que le droit peut résoudre tous les problèmes de société, mais il est important que les juristes portent le débat et que le droit soit moteur de changement.

Programme

8h30 Inscriptions

9h00 - 10h00 SESSION 1

La discrimination sur le marché du travail: une analyse sociologique

• Mot de bienvenue de PROGRESS Lawyers Network

• État des lieux en Europe

Joël LE DÉROFF, Senior Advocacy Officer à European Network Against Racism

• La Belgique, mauvaise élève de la classe

Oumnia BERRAHAL, sociologue, PROGRESS Lawyers Network

10h - 10h30: pause café

10h30 -12h15 SESSION 2

Législation et jurisprudence en matière de discrimination sur le marché du travail

• La réglementation belge et européenne

Saïla OUALD CHAIB, chercheuse au Human Rights Centre Université de Gand

• Le rôle de l’auditeur du travail en matière de discrimination

Julien AMEEUW, substitut de l’auditeur du travail près de l’auditorat du travail de Bruxelles

• Chronique de jurisprudence

Ingrid AENDENBOOM, Senior Legal Advisor au Centre interfédéral pour l’égalité des chances

Questions du public

12h15 - 13h15 Pause de midi

13h15-17h00 SESSION 3

Pistes juridiques de lutte contre les Discriminations

• Les objectifs chiffrés peuvent-ils rétablir l’équilibre?

Ibrahim AKROUH, juriste au MRAX

• Candidatures anonymes, l’ABC de l’anti-discrimination?

Nathalie DIESBECQ, juriste à la CSC

• Le plan diversité, échec ou succès?

Jean-François TAMELLINI, secrétaire fédéral FGTB

14h45 - 15h15: pause café

• Le testing en Belgique, juridiquement irréalisable ou politiquement indésirable?

Mohamed LAHLALI, juriste au Minderhedenforum

• #Praktijktestennu, une campagne pour le testing

Jihad VAN PUYMBROECK, membre de la rédaction de KifKif

• Testing: l’expérience française

Marina BELLIARD, juriste à SOS Racisme

Questions du public

17h00 - 17h30

Conclusions et perspectives

Selma BENKHELIFA, avocate à PROGRESS Lawyers Network