Colloque

Politique des poursuites ou poursuites politiques?

L'exemple du trafic d'être humains

29 mars 2019 – Université Saint-Louis  – Auditoire OM10
Rue de l'Ommegang 6 – 1000 Bruxelles
9:00 - 17:00

Programme

9h00 : Accueil

Session 1 : Politique des poursuites et cadre normatif

  •  Introduction

Charlotte Vandycke, directrice de Vluchtelingenwerk Vlaanderen   

  • Politique criminelle, politique des poursuites, comment s’y retrouver ?

Christine Guillain, professeure à l'Université Saint-Louis et responsable du GREPEC (Groupe de recherche en matière pénale et criminelle)

  • L’incrimination du trafic d’êtres humains : cadre légal national et européen

Benoit Dhondt, avocat en droit des migrations à Antigone Advocaten et assistant à la Migration Law Clinic (UGent)

  • Questions - réponses

     [Pause café]

  • La politique des poursuites en matière de traite et de trafic des êtres humains en Belgique

Intervenant·e à confirmer

  • Quelle place pour les victimes de trafic? Entre discours politiques et traitement judiciaire

Diletta Tatti, assistante-chercheuse à l'Université Saint-Louis et membre du GREPEC

  • Questions - réponses

     [Pause-déjeuner]

Session 2 : Poursuites politiques? Exemples de procès en Europe

  • Introduction

Sarah Sajn, membre de Solidarity is not a crime et de Solidarity Watch

  • L’infraction d’intrusion dans les zones portuaires : le droit pénal comme outil de politique migratoire 

Sylvie Micholt, avocate au barreau de Bruges

  • Italie: Les migrants comme boucs émissaires entre ports fermés, nouvelles lois sécuritaires et marginalisation

Laura Martinelli, avocate au barreau de Turin

  • Questions - réponses

     [Pause café]

  • France : le procès des sept de Briançon ou la criminalisation de la solidarité

Agnès Antoine, membre du pôle juridique de Tous Migrants et du comité de soutien aux 3 + 4 de Briançon

  • Belgique : le procès de la solidarité.

Zakia Siouda, inculpée, et Robin Bronlet, avocat Progress Lawyers Network

• Conclusion

Alexis Deswaef, avocat et administrateur de la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés et Joke Callewaert, avocate Progress Lawyers Network.

  • Questions - réponses